Pas construire pour construire mais construire construire.

Buildingbuilding

On me demande souvent d’un ton un peu inquiet, « c’est quoi le futur de l’architecture en france? »
C’est la situation critique de la construction française qui angoisse le quidam moyen. J’avoue, c’est pas la joie, la blague du Grand Paris n’a fait rire personne, sauf peut-être les infographistes qui ont vendu du rêve à 10000 euros la perspective. Je ne vous parlerai pas du plan de relance, ni des promoteurs ou de la banane. La banane.
Rassurez votre geek hypocondriaque et parlez lui de Thomas Raynaud (il est juste derrière moi là) et de sa mini-agence, Buildingbuilding. Exemple, son Centre de Compidou mobile. Allez cool, tout ira bien, il vient réhabiliter le beau et le rêve.

Buildingbuilding