De la gratuité de l’info en Islande.

De la gratuité de l’info en Islande. Il est primordial pour le Arnaldur lambda de se tenir au courant du quotidien de son île. En même temps, il a pas grand chose d’autre à faire, lire les unes ou faire la une… Je pense à tous ces artistes connus, lui, elles, eux, toi, encore eux, lui et surtout elle, et j’en oublie. Bref, soit t’es une star, soit tu regardes les stars en attendant d’en devenir une, et si tu es né là-bas, au milieu des geysers, tu as pas mal de chance d’y arriver.
Grapewine est un périodique gratuit_ il vit de la pub_ qui traite de l’actu des villes vikings mais s’attarde bien longuement sur les activités artistiques et les délires créatifs des leurs habitants. Dès lors, il ne tient qu’à vous de suivre ce vivier, et de vous situer aux avant-postes. Les rédacteurs ont bien compris que l’intérêt porté sur ce journal traverserait les mers, et donc, suivant l’évolution de la société Islandaise, le journal est publié en anglais. Le truc en plus, c’est cette version pdf en ligne de chaque parution, à lire à la maison, au chaud, loin l’atmosphère glacée des champs de basalte.